Social Icons

twitterfacebookgoogle pluslinkedinrss feedemail

English Francais Auf Deutsch På svenska

miercuri, 21 decembrie 2011

Le mystère de l'arbre de Noël

     À l'époque païenne, les gens décoraient les arbres sans feuilles avec des fruits. Saint-Boniface, évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, essaya d'introduire l'idée de la Trinité chez les tribus païennes en se servant de conifères et de leur apparence triangulaire.

   Ainsi, pour convaincre les druides germains (figures omnipotentes et omniscientes dans la société celtique)
des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré, il en fit donc abattre un. En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin. A partir de là, la légende fait son oeuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication : "Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus." Depuis, on plante en Allemagne des jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ. C’est en Alsace, en 1521, que l’on trouve les premières traces du sapin de Noël que l’on place dans les maisons. Auparavant, les Mystères de Noël, joués sur les parvis des églises pour raconter la naissance de Jésus, étaient fréquemment accompagnés d'un arbre décoré, symbole de la vie qui renaît. La tradition consistant à accrocher des bougies est attribuée à Martin Luther (1483 – 1546).

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu

Adăugaţi un comentariu/Add a comment

 

Statistici



Display Pagerank

Totalul afisarilor de pagina

Intraţi în comunitatea Minuni Mistere

Pentru a primi update-uri daţi click pe butonul de like de mai sus!

Votati-ne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...